Lithuanian couple dances Fado

Advertisements

En une nuit, la ville de Lies Hebbadj devient « Rezé-en-Islam »

« Rue de la Polygamie », « Rue de la Charia », « Place Allah-Akbar », « Avenue du Halal impératif », « Place Mort aux infidèles » : les habitants de Rezé, dans la banlieue Sud de Nantes, ont eu la surprise hier matin de découvrir que les voies de leur ville avaient été rebaptisées.

L’opération, qui n’a pas été revendiquée, intervient dans la ville où réside le très médiatique Lies Hebbadj, le présumé « polygame de fait », plusieurs fois mis en examen et qui vient d’être condamné à 700 euros d’amende pour abus de confiance.

Alors qu’il était président de l’association culturelle musulmane de Rezé (ACMR) Lies Hebbadj avait pris contact avec la ville de Rezé pour demander la construction d’une mosquée. « Je n’ai aucune opposition sur le principe… » avait déclaré à l’époque le Maire socialiste de Rezé, Gilles Retière. Un avis qui manifestement n’a pas été du goût de tous les Rezéens.

Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [http://breizh.novopress.info/]

Source